Vous êtes ici

Ronflement Et Apnee Du Sommeil

Je me suis toujours intéressé aux troubles du sommeil.
Ayant compris depuis longtemps que la langue en était un élément prépondérant, j’ai débuté des rééducations et progressivement amélioré les protocoles.
Il y avait à l’époque peu d’écoute pour ce type d’approche car la solution thérapeutique était la PPC ou pression positive… alors pourquoi proposer autre chose ?.
Aujourd’hui, et grâce à des articles scientifiques des équipes Brésiliennes, la rééducation fonctionnelle a le vent en poupe.
Elle fait de plus en plus ses preuves comme traitement curatif et non plus symptomatologique des apnées du sommeil.
Elle ne remet pas en cause l’appareillage mais elle permet de prévenir l’aggravation de l’apnée si elle proposée suffisamment tôt ; elle permet d’améliorer le confort et l’observance des PPC en cas de difficultés de port de ce dispositif.

Tout commence bien souvent par du ronflement…
   
QUELLES SONT LES CAUSES DU RONFLEMENT ?
C’est avant tout une difficulté ventilatoire lié à un problème physique et physiologique dans la gestion des flux inspiratoires et expiratoires.
La restriction du passage de l’air dans le carrefour pharyngo vélo lingual au niveau de la luette favorisant l’apparition du ronflement.
    • Le nez : sa déformation, son encombrement ou son obstruction favorise le passage en ventilation buccale et donc la ronchopatie.
    • La  tonicité de la langue et la forme du palais sont en relation étroite ; en effet, la forme du palais influe directement sur la fonction de la langue.
    • L’épaississement ainsi que le relâchement du voile du palais et de la luette favorise cette production sonore en fonction de l’intensité du flux ventilatoire
    • Le rachis cervical et le pharynx sont en relation étroite, l’extension cervical (accentué par la respiration buccale) rend plus étroit  l’oropharynx.

QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES DU RONFLEMENT ?
Social : vie sociale et relation de couple altéré,  plus grande fatigabilité et baisse de la vigilance du ronfleur, de son conjoint.
Médicale : risque de surinfection des poumons par vaporisation des microbes présents sur la base de langue et surtout risque d’apnée du sommeil.
Déstructuration des cycles du sommeil

LE RONFLEMENT PEUT IL ÊTRE UN SIGNE D’ALARME ?
« Tous les ronfleurs ne sont pas apnéiques mais tous les apnéiques sont ronfleurs », il faut donc prendre en compte ce risque surtout si l’état général se dégrade.
C’est un indicateur d’une perturbation fonctionnelle globale : altération physique, physiologique et psycho social.
Son apparition transitoire est le plus souvent lié à la conséquences d’excès : travail, nourriture, boissons…
Son apparition régulière est du à la non correction des causes précédentes et/ou à des prédispositions morphologiques et dysfonctionnelles.  

LE SAOS : SYNDROME D’APNÉE DU SOMMEIL ?

Saviez-vous que l’apnée du sommeil devient plus courante que le diabète ou l’asthme.

QU'EST-CE QU'UNE APNÉE ?
C’est l’apparition d’arrêts respiratoires plus ou moins transitoires de plus de 10 sec.
Ceux ci sont physiologiques, mais l’augmentation de leurs fréquences et de leurs durées définie la pathologique du SAOS qui peut être d’origine périphérique (obstructive) ou centrale.

Que vous arrive-t-il ?
1. Pendant un sommeil normal, les muscles qui contrôlent la langue et le palais mou maintiennent les voies aériennes ouvertes.
2. Si ces muscles se relâchent, les voies aériennes rétrécissent, bloquant partiellement le passage de l’air.
Lorsque vous inspirez, la partie lâche ou molle de votre gorge vibre, et un bruit de ronflement en résulte.
3. Si votre gorge est déjà étroite ou si vos muscles se détendent trop, les voies aériennes peuvent se bloquer complètement et arrêter ainsi votre respiration.
QU’ELLES SONT LES SOLUTIONS PROPOSÉES ?
Elles sont fonctions de la gravité des apnées : modéré, moyen ou sévère.
Des simples conseils hygiéno diététiques associée à une rééducation
Des orthèses d’avancée mandibulaire (OAM)
Des orthèses de correction lingual nocturne (TRP)
Des chirurgies
Des ventilations mécanisés.

DES TRAITEMENTS PRÉVENTIFS EXISTENT :
    • Les conseils hygiénodiététiques : position de sommeil, alimentation, perte poids, l’arrêt du tabac  …
    • Les orthèses amovibles d’aide à l’occlusion labiale, à la ventilation nasale type OAM ou TRP
    • Les exercices spécifiques sont bénéfiques pour lutter contre l’apnée du sommeil car ils diminuent les facteurs de risques en améliorant entre autre :
• l’endurance. • tonus musculaire amélioré. • le contrôle du poids. • la relaxation. • une énergie accrue. • une meilleure qualité du sommeil. • une diminution de la pression artérielle. • une meilleure circulation sanguine. • une réduction du risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral… ceux qui font de l’exercice se sentent mieux, qu’ils éprouvent moins de tension et qu’ils sont moins déprimés et anxieux.
Le kinésithérapeute formé à ces techniques peut mettre sur pied un programme d’éducation fonctionnel.
Il faut stimuler le patient à se prendre en charge car de petits changements peuvent faire une grande différence.


UN TRAITEMENTS CURATIF EXISTENT IL ?

La société TONGUE LAB développe une nouvelle orthèse réalisée sur mesure : le Tongue Right Positionner (TRP).
Le TRP assure une stimulation permanente de la langue en période nocturne et représente à ce titre un activateur fonctionnel physiologique non invasif, non iatrogène.
Si la dysfonction linguale est un facteur majeur de l’apnée du sommeil (non central) ; la revalidation de cette dysfonction est le traitement curatif de choix.
Les études sont en cours mais ce dispositif peut dés à présent être préconisé dans de nombreux cas en fonction du bilan et de l’avis médical.
Je travail au développement de ce dispositif depuis 2012 et je déclare mes liens d’intérêt lors de mes formations sur ce sujet.
Je participe aux formations de dentistes, d’orthophonistes, de kinésithérapeutes, d’ostéopathes.
J’interviens lors de congrès ou pour la présentation de posters.
J’enseigne en France et au Japon.


Je suis référencé « ACADEMY TONGUE LAB »
http://academy.tonguelab.com/fr/

Je suis référencé centre de dépistage « SLEEP CLINIC »
http://www.sleepclinic.be/


Je suis équipé du Brizzy
http://www.vedefar.com/files/presentation-msg-1-1.pdf


Vous pouvez retrouvez mes articles sur :
https://www.kineactu.com/article/686-ronchopathie-la-kinesitherapie-du-ronflement

 https://www.kineactu.com/article/1146-syndrome-d-apnees-hypopnees-obstructives-du-sommeil-sahos-la-prise-en-charge-kinesitherapique-1re-partie

https://www.kineactu.com/article/1173-syndrome-d-apnees-hypopnees-obstructives-du-sommeil-sahos-la-prise-en-charge-kinesitherapique-2nde-partie


2015 « Correction physiologique de la dysfonction linguale avec le « tongue right positioner » effets bénéfiques sur les voies aériennes supérieures » Revue internationale ORTHO 179 1-20