Vous êtes ici

Actes du cabinet

Dans notre cabinet, nous proposons l'ensemble des soins dispensés par les masseurs kinésithérapeutes  mais également des soins d’ostéopathie en tant qu'ostéopathe professionnel de santé:
Monsieur Vanpoulle est avant tout spécialisé en oro-maxillo-facial, en ostéopathie,  en réflexothérapie et en posturologie ;  le secrétariat réoriente le plus souvent les autres indications sur ses confrères.

La rééducation oro-maxillofaciale est une spécialité au sein des pratiques de kinésithérapie.
Elle demande donc une formation spécifique et son champ d’investigation est large:

Les troubles de la deglutition : cela peut être chez l’enfant ou l’adulte dans le cadre de traitements orthodontiques
les fonctions oro facial qu'il nous faudra diagnostiquer et domestiquer sont : la ventilation, la déglutition, la mastication, la phonation, la mobilité faciale, l'intégrité des articulations temporo-mandibulaires, la posture.

 Les dysphagies : ce sont également des troubles de la déglutition mais plus graves car les conséquences peuvent être un blocage respiratoire par ou des infections pulmonaires. Cela touche des patients le plus souvent atteints de troubles neurologiques ou dans le cadre de chirurgies ORL dans les suites de cancer.

Les troubles des ATM (les articulations de la mâchoire dit articulation temporo-mandibulaires) : la rééducation de l’appareil manducateur a pour but d’optimiser la fonction afin de limiter les craquements, douleurs, arthrose et inflammations
Dans ces prises en charges Les dysfonctions linguo-mandibulaires représentent une affection courante. Les bruits articulaires associés peuvent apparaître vers l’age de 15 ans et pourront augmenter avec les années. Lorsqu’un traitement est indiqué, la rééducation  occupe une place de choix car non invasive et sans effets délétères.

La chirurgie maxillo-faciale et la traumatologie: le Kinésithérapeute devient incontournable dans ce domaine précis mais également dans les suites des fracas et traumatismes maxillo-faciaux cependant il faut qu’il soit capable de prendre en charge les différents aspects liés à ces interventions :
-aspects physiques, physiologique, psychologique, comportementaux, fonctionnelles…et ce aux différents étapes du traitement tout en s’intégrant dans le plan thérapeutique des différents intervenants.

Kinésithérapie des chirurgies réparatrices et chirurgie esthétiques : les processus cicatriciels sont complexes et demande un suivi et une prise en charge spécifique et précoce surtout lorsque cela atteint l’intégrité du visage ;
 Cela demande un savoir faire spécifique pour redonner toute l’intégrité au derme et plus nous agirons tôt, plus les résultats seront bons.

La neurologie bucco-faciale (paralysie faciales et névralgies) : les névralgies faciales (douleurs faciales) sont fréquentes et parfois très invalidantes du fait de la répercussion psychique de ces atteintes.
La prise en charge des paralysies faciales demande également une observation fine, et un suivie à la fois physique et psychologique des patients pour les conduire à leur rythme vers la guérison ou l’acceptation du déficit par la voie des compensations et des chirurgies palliatives.
 

Rééducation fonctionnelle des affections ORL les plus courantes (rhinite, sinusite, cathare tubaire…) : La prévention des affections courantes passe par l’apprentissage de la « toilette » du rhinopharynx, tous les moyens d’apprentissage et de développement de la ventilation nasale : drainage de la pyramide nasale, réflexothérapie endonasale etc.…
Il faut agir dés le stade de la rhinite car tout commence par là.

Les apnées du sommeil. : Le traitement se fait après un bilan complet qui permet d'évaluer la possibilité de prise en charge.
Un courier est transmis au médecin référent pour l’informer du plan de traitement qui sera proposé.

NB : ce protocole ne peut s’appliquer qu’à des patients ayant un profil spécifique défini par le bilan initial.

Les acouphènes : La rééducation est basée sur le recoupement d’informations pluridisciplinaires afin de traiter les intrications de lésions ou dysfonctions en mettant en place un programme adapté à chaque cas.

Réflexologie endo-buccale et nasale : l'action du système nerveux sympathique dans notre organisme est prépondérante; il est à la fois l'animateur, le régulateur et le défenseur de notre organisme. Il est d’agir par voie réflexe à l’aide de stimulations buccales et endonasales constitue un apport médical véritablement spectaculaire dans de nombreux cas.
En effet, cette thérapie par la bouche et/ou le nez, indolore et sans médicament est capable d'accroître les ressources vitales de l'organisme et aide à combattre ces mots de plus en plus fréquent dans notre population que sont la sinusite, le rhume des foins, les allergies, les insomnies, la spasmophilie, la dépression nerveuse etc..


Les actes réalisés au cabinet du Palais sont entre autre :

•    les massages dont le massage californien.
•    le drainage lymphatique manuel de la face et des membres.
•    la kinésithérapie respiratoire de l'adulte et de l'enfant (cabinet équipé d’un spirométre électronique)
•    les postures et actes de mobilisation articulaire
•    la mobilisation manuelle de toutes les articulations, à l'exclusion des manœuvres de force, notamment des manipulations vertébrales et des réductions de déplacement osseux
•    la fibrolyse diacutanée par crochetage et les massages transverses profond de type Cyriax.le renforcement musculaire (sportif ou post-traumatique) et les étirements musculo-tendineux
•    la réalisation et application de contentions souples adhésives comme le straping ou le K taping
•    la rééducation sensoriel-motrice (s'adresse plus particulièrement aux troubles neurologiques)
•    la rééducation des troubles de l'équilibre (rééducation neuro-vestibulaire)
•    la relaxation neuromusculaire
•    La rééducation des troubles de l’équilibre et la posturologie (cabinet équipé de 2 plates de stabilométrie électronique)
•    Le traitement des cicatrices (cabinet équipé d’un appareil de vacuothérapie)
•    L’orthopractie et la méthode Monéron.
•    L’ostéopathie des bébés et jeunes enfants ainsi que l’ostéopathie crânienne et viscérale.



Les techniques de masso-kinésithérapie sont réalisées suite à un ou plusieurs bilans effectué(s) par le masseur-kinésithérapeute afin d'établir un diagnostic kinésithérapique permettant de définir le nombre de séances à réaliser et d'adapter les techniques aux besoins du patient.

Les techniques d’ostéopathie ne demandent pas nécessairement de prescription et ne sont pas prise en charge par la sécurité sociale, la facture émise sera adréssée par le patient à sa mutuelle.